Workspace

BLOG - ACTUALITÉS

Votre avis nous intéresse : Quelle situation pour les étudiants Français à l'Étranger?

Updated: Apr 11, 2021


En pleine crise sanitaire mondiale, nous avons voulu connaître davantage la situation des étudiants français à l'étranger, afin de comprendre leurs besoins et les accompagner.

Tout en indiquant son pays d’accueil, l’étudiant devait répondre aux questions portant sur : les mesures sanitaires nationales du pays en question (confinement ou non); La modalité des cours dans leurs universités ou écoles; Leur moral, motivation scolaire ou encore leur insertion sociale; Finalement, des suggestions sur le rôle du gouvernement vis-à-vis de leur situation.


Les résultats du sondage


Étudiants Français hors Union Européenne :

  • 49% d’entre eux sont/ont été totalement confinés.

  • Face aux mesures sanitaires que vous rencontrées, quel est votre moral ? 4,39

  • Face aux mesures sanitaires que vous rencontrées, quel est votre motivation scolaire ? 5,21

  • S'agissant de votre insertion sociale, comment la jugez-vous actuellement ? 3,34

L’indice du moral est en dessous de la moyenne.

Les étudiants vivent une période extrêmement difficile. Le sentiment de ne pas être écouté et considéré est présent dans la réponse de beaucoup d’étudiants. De manière générale, le moral des étudiants est très faible lorsque le pays en question a procédé a un/des confinements. Il faut cependant noter que même dans les pays où il n'y a pas eu de confinement total, le moral ou l'insertion sociale peut être mal vécu (situation de crise mondiale, perte d'un proche, ou autre). Beaucoup d’entre eux se situent à des milliers de kilomètres de leurs familles, ce qui accentue le sentiment d’isolement.


La motivation scolaire des étudiants est très fragile. L’indice de motivation dépasse sensiblement la moyenne hors Union Européenne et est en dessous de la moyenne au sein de l’Union Européenne. La majorité des étudiants suivent leurs cours à distance. Beaucoup d’entre eux perdent la motivation du au manque d’interaction entre les élèves et les professeurs.


Quant à l’insertion sociale, l’indice est au plus bas. Les villes où se trouvent les étudiants ont adopté des mesures contraignantes, comme la fermeture des complexes sportifs, bibliothèques, cafétérias et lieux de fête/événement. Ces restrictions ont supprimé toutes interactions sociales entre les étudiants. Les nouveaux arrivants ont davantage souffert de ce phénomène puisqu’ils n’ont pas pu effectuer de nouvelles rencontres, qui sont essentielles à leur intégration. Ce manque d’insertion social renforce vraisemblablement le sentiment d’isolement et impact gravement le moral des étudiants.


MESURES SOUHAITÉES PAR LES ÉTUDIANTS DE LA PART DE L’ÉTAT

Nous avions demandé aux étudiants quelles pourraient être les mesures que le gouvernement pourrait prendre pour améliorer leur situation à l’étranger. Parmi toutes les réponses des sondés, on note 6 catégories principales où les étudiants attendent davantage d’action de la part du gouvernement.


1- Économique

Dans la majorité des cas, les étudiants souhaitent des aides financières de la part de l’État. Ces aides peuvent prendre différentes formes (bourses ; prêts) avec un objectif clair : soulager la difficulté financière dans laquelle certains étudiants se trouvent, notamment dans les pays riches (Canada ou Suisse) où le niveau de vie peut être très élevé. Certains étudiants plus âgés (+ de 30 ans) souhaitent pouvoir bénéficier également de bourses, jugeant les modalités de sélections trop injustes. Ces difficultés économiques sont souvent les conséquences des fermetures des commerces et restaurants, où les étudiants travaillaient à temps partiel et percevaient un complément de revenue qui leur permettait de payer leurs loyers, par exemple.


2- Sanitaire

Beaucoup d’étudiants sont inquiets concernant l’accès à la vaccination dans le pays d'accueil. Certains demandent à ce que la France envoie des vaccins pour les Français sur place. L’inquiétude est justifiée lorsque l’étudiant en question présente des maladies chroniques et où le COVID-19 peut avoir de graves conséquences. Cependant, la majorité des pays ont adopté une politique de vaccination similaire à celle de la France, consistant à vacciner les plus âgés et les plus à risque, écartant ainsi pour le moment la plupart des jeunes étudiants qui sont le moins exposés aux formes graves du COVID-19.


3- Administrative

La récente fermeture des frontières nationales semble avoir provoqué un choc brutal pour certains étudiants. En effet, le fait de ne pas remplir les conditions requises (motifs impérieux) pour rentrer sur le territoire national a vraisemblablement provoqué de l’incompréhension chez nombre d’entre eux. Ils souhaiteraient que les restrictions de voyage soient assouplies pour pouvoir retrouver leurs familles et suivre les cours à distance depuis leurs résidences familiales afin de lutter contre l’isolement. Certains souhaitent que la communication avec le consulat soit renforcée et améliorée pour pouvoir trouver facilement des réponses à leurs questions.


4- Académique

Certains étudiants, notamment vivant en Afrique du Nord, ont mentionné le fait qu’il était impossible pour eux de rentrer sur le territoire national tout simplement car leurs diplômes ne seraient pas reconnus par l’État en raison d’absence d’accords bilatéraux entre la France et certains pays. En rentrant en France, leurs diplômes seraient caducs. Cette situation est fréquente chez les étudiants en médecine. Ils plaident donc pour encourager l’État à reconnaitre davantage de diplômes obtenus à l’étranger.


5- Psychologique

La dimension psychologique est très présente dans la réponse des étudiants. Beaucoup se sentent isolés et ont peu de soutiens. Ils souhaitent organiser des rencontres virtuelles entre FDE, ouvrir des cellules d'écoutes afin de pouvoir échanger sur différents sujets et se soutenir mutuellement. Ces lignes d’écoute et de soutien sont souvent mises en place par les universités elles-mêmes. Il est donc important de se renseigner sur les dispositions que proposent les universités et ne pas hésiter à prendre contact avec eux.


6- Communicative

Certains étudiants souhaitent un renforcement des outils de communication concernant les actualités sanitaires. Ils veulent une communication claire et concise sur les mesures prises par le gouvernement, mis à jour régulièrement et sans ambiguïté ni contradiction. Par ailleurs, des étudiants souhaitent pouvoir trouver davantage de conseils sanitaires sur les gestes à adopter dans leurs pays. De manière générale, ces conseils et directives se trouvent sur les sites officiels des gouvernements respectifs. Les consulats proposent également des onglets sur leurs sites web qui regroupent l’intégralité des mesures ainsi que des conseils aux voyageurs.