Workspace

BLOG - ACTUALITÉS

Votre avis nous intéresse : Que savez-vous des Conseillers des Français de l'Étranger?



Retrouvez la synthèse de vos réponses à notre sondage sur le rôle des conseillers des Français de l'étranger, envoyé en octobre 2020 à la Liste Electorale Consulaire Mondiale.

Pour rappel, les questions étaient les suivantes :

  • Connaissez-vous le rôle de Conseiller consulaires (qui s'appellerons désormais les Conseillers des Français de l'Étranger) ?

  • Connaissez-vous le nom des conseillers consulaires de votre circonscription consulaire ?

  • Les avez-vous déjà consulté pour un problème spécifique ? Si oui, sur quelle thématique?

  • Selon vous, quelles nouvelles compétences pourraient leur être attribuées ?

Les résultats du sondage


Questions 1 & 2

  • 32% des personnes qui ont répondu connaissent le rôle de conseiller des Français de l'Étranger

  • 40% ne connaissent pas le rôle de conseiller des Français de l'Étranger

  • 28% d’entre eux connaissent peu le rôle de conseiller des Français de l'Étranger mais ont une idée globale.

Dans la majorité des cas, lorsque le sondé ne connait pas le rôle du conseiller des Français de l'Étranger , il ne connait pas son nom. Cependant, une minorité de personne connaissent le nom de l'élu sans savoir quel est son rôle dans la circonscription. Certains précisent qu'ils ont récemment sollicité l’aide du conseiller des Français de l'Étranger au sujet de la crise sanitaire. Ils affirment ne pas les connaître avant cette période.


3ème question :

La plupart des répondants n'ont jamais consulté les conseillers des Français de l'Étranger de leur circonscription consulaire.

18% des répondants ont déjà consulté les conseillers des Français de l'Étranger pour des renseignements concernant plusieurs domaines consulaires, comme par exemple les documents administratifs (certificats, passeports), la fiscalité ou encore des informations pratiques (modalité de voyage, restrictions, etc.).

Enfin, 12% d’entre eux sont sans réponse, ne sachant pas si les personnes rencontrées étaient des conseillers ou bien des agents diplomatiques/consulaires de l’État.


4ème question :

La majorité des individus ne connaissant pas les conseiller des Français de l'Étranger - ou ne les ayant jamais consultés - ne se sont pas prononcés sur de nouvelles compétences qui pourraient leur être attribuées.

Voici une liste non-exhaustive des propositions qui reviennent le plus souvent parmi toutes les réponses :

  • Plus de proximité avec la mise en place d’un compte Zoom des consulats pour pouvoir facilement organiser des conférences avec les ressortissants et le conseiller des Français de l'Étranger. Cette proposition semble utile car elle pourrait permettre à des individus vivant loin des consulats de pouvoir s’informer et rencontrer les conseiller des Français de l'Étranger sans avoir à se déplacer, notamment dans la situation sanitaire actuelle. Dans certaines régions, le consulat le plus proche se trouve à plusieurs centaines de kilomètres ce qui peut décourager certains de nos concitoyens à prendre contact avec l’administration consulaire.

  • Plus de visibilité des conseiller des Français de l'Étranger avec un renforcement des outils de communication, notamment sur le site des consulats respectifs. En matière de communication, les sondés souhaitent de manière globale connaitre davantage leur conseiller des Français de l'Étranger et se disent déçus de ne pas connaitre leur nom ni leur fonction.

  • Leur attribuer des compétences similaires à ceux des agents consulaires pour accélérer certains processus administratifs (refaire les passeports/CIN, etc.). C’est une réponse qui revient régulièrement. Certains expliquent que cela permettrait d’alléger la charge de travail des agents consulaires et de pouvoir ainsi obtenir des réponses à leurs demandes plus rapidement. Toutefois, cette mesure semble peu plausible dans la mesure où les conseillers des Français de l'Étranger ne sont pas des fonctionnaires de l’État et ne sont pas en mesure d’utiliser les outils mis à disposition par le consulat.