Workspace

BLOG - ACTUALITÉS

Vaccin COVID-19 : La CFE prendra en charge la vaccination des Français de l'Etranger


Jean-Baptiste LEMOYNE, secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, a précisé, depuis mi-décembre 2020 que la stratégie vaccinale ne sera pas déployée par l'intermédiaire du réseau consulaire mais s’adaptera selon la situation des pays et les campagnes de vaccination locale, dont la plupart des Etats n’ont pas encore arrêté officiellement le déroulement.


Les doctrines vaccinales dans le monde, lorsqu’elles existent, sont largement convergentes avec les catégories prioritaires (en fonction de l’âge, emploi et comorbidités). En termes de population cible, les moins de 18 ans ne sont pas pris en compte dans les projections (le vaccin n’est pas testé sur eux d’ailleurs).

Il faudra cependant valider que la vaccination des communautés étrangères est bien prise en compte et que les Français sont bien considérés comme des résidents du pays. C'est le travail des postes diplomatiques et consulaires de s’assurer de la réciprocité des mesures. C’est-à-dire qu’en France, la Gouvernement a décidé de vacciner l’ensemble des résidents, qu’ils soient Français ou étrangers. Il faut donc obtenir la réciprocité du pays d’accueil pour que les Français de l’étranger soient également inclus dans les stratégies locales.


Lorsque la vaccination sera possible par le biais de vaccins « internationalement reconnus » (Pfizer, Moderna, Astrazeneca, etc.), elle pourra être prise en charge par la CFE.


On distingue deux cas de figure :

  • Le vaccin peut-être gratuit, mais il est possible que la vaccination donne lieu à des frais médicaux (ex : consultation). Les actes médicaux réalisés par les professionnels de santé seront alors remboursés selon les modalités habituelles (voir tableau de garantie).

  • Dans les pays où le vaccin est payant, la CFE prend en charge :

le vaccin à 100 % de son coût réel, dans la limite de 60 € pour deux injections, sur présentation de la facture ;

les actes médicaux associés, réalisé par les professionnels de santé, selon les modalités habituelles du tableau de garantie.


Vous pouvez également bénéficier de la campagne de vaccination nationale à l’occasion d’un séjour en France lorsque celui-ci est suffisamment long pour permettre de recevoir les injections nécessaires (21 à 28 jours). En France, la vaccination est gratuite, elle n'est pas obligatoire et repose sur une décision partagée entre le patient et son médecin.Le consentement doit être recueilli au préalable et tracé dans le dossier médical de la personne vaccinée. Dans ce cadre, une consultation de pré-vaccination est prévue avec son médecin. Cette consultation médicale pourra, selon les cas, être immédiatement suivie de la vaccination.