Workspace

BLOG - ACTUALITÉS

L'édito de Stanislas Guerini

Updated: May 13, 2021


Chers compatriotes, Françaises et Français de l’Étranger, Le Président de la République l’a réaffirmé dans le courrier qu’il vous a adressé le mois dernier : la France vous soutient et demeure, sans demi-mesure, à vos côtés. Dans le prolongement de ce message fort envoyé par Emmanuel Macron, notre ambition à La République en Marche, pour vous, Français de l’Étranger, est également majeure.

Tout d’abord, votre représentation. Le Président de la République l’a rappelé : « Aucun pays n’offre à ses ressortissants une représentation politique aussi complète : à l’Assemblée nationale, au Sénat, à l’Assemblée des Français de l’Étranger et dans les conseils consulaires ». Nous souhaitons aller plus loin en continuant à développer la démocratie locale avec l'appui de nos élus Français à l'étranger au service de nos compatriotes installés en dehors de nos frontières. Cela passe notamment par le renforcement du rôle et des compétences des Conseillers des Français de l’Étranger (autrefois appelés conseillers consulaires) permis à la fois par la loi “Proximité & Engagement” portée par Sébastien Lecornu, alors Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé des Collectivités territoriales, mais aussi par l’action du Gouvernement et de la Majorité dans la loi tendant à sécuriser l'organisation du second tour des élections municipales et communautaires de juin 2020 et à reporter les élections consulaires. : les conseillers des Français de l’Étranger peuvent désormais être nommés présidents des conseils consulaires. Auparavant, seul l’Ambassadeur ou le chef de poste pouvait être président et avait pour vice-président un conseiller des Français de l’étranger. Par ailleurs, la validation des acquis de l’expérience (VAE) ainsi que la reconnaissance de l’élu local dans l’ordre protocolaire seront mises en œuvre au lendemain du prochain scrutin. Ensuite, une des thématiques primordiales pour vous, est celle de l’avenir de l’Enseignement pour nos enfants à l’Étranger : pour cela nous nous engageons à défendre nos écoles et la qualité de l'enseignement Français à l'étranger, tout en permettant au plus grand nombre de familles d'en bénéficier. Le plan d’urgence exceptionnel mis en place l’été dernier a permis à un grand nombre de familles de bénéficier de bourses scolaires, mais aussi à de nombreux établissements du réseau AEFE de tenir bon face à la crise. Nous souhaitons pérenniser cela, mais aussi développer l’enseignement du français à l’étranger via les structures FLAM. Cette crise sanitaire que nous vivons depuis un an a remis la Protection sociale et la solidarité au cœur de nos problématiques : il est essentiel de protéger et accompagner nos compatriotes en situation de fragilité sociale. Les aides sociales d’urgence ont ainsi été mises en place, ainsi que le rapatriement et le développement de la télémédecine. En matière de sécurité, il faut par ailleurs anticiper les risques et répondre aux urgences afin de protéger les Français de l'Étranger. Cela passe notamment par le renforcement du rôle des chefs d'Ilots. Concernant votre vie quotidienne, nous souhaitons continuer à travailler pour promouvoir une fiscalité adaptée, simple et juste pour les Français de l'Étranger : cela passe notamment par un moratoire de la réforme fiscale et la recherche d’une situation d’équilibre en conservant la retenue à la source des salaires, des pensions et des rentes viagères ; il s’agit également d’adopter le prélèvement à la source pour tous les autres types de revenus ; il faut aussi simplifier, humaniser et moderniser vos relations avec l’administration française : centralisation sur une seule plateforme des certificats de vie, mise en place de la plateforme France Consulaire, dématérialisation des actes notariés, etc. Ensuite, il ne faut pas avoir peur de dire que vous, Français de l’Étranger, êtes les ambassadeurs de la culture, du rayonnement culturel et francophone de la France. Il faut vous donner les moyens de ces ambitions. Cela passe, entre autres, par la valorisation et le soutien de nos entreprises et entrepreneurs Français à l'étranger, qui portent notre savoir-faire. Ce projet pour les Français de l’Étranger, La République En Marche continuera à le porter, soyez en assurés. Que ce soit au Gouvernement, au Parlement avec mes collègues, mais aussi dans les conseils consulaires, avec les conseillers des Français de l’étranger LaREM, nous continuerons à œuvrer pour vous représenter et défendre vos problématiques ! Sincèrement, Stanislas Guerini, Délégué Général de La République En Marche !